[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > Compilation > LE POP Vol. 5

Artistes Variés

LE POP Vol. 5

Le Pop Musik

jeudi 27 mai 2010, par Nicolas Pelletier

(3.5/5) Cette sympathique série est fort pertinente et pratique pour tout mélomane qui veut garder un œil et une oreille attentive sur la scène française. Avec le récent essor, tant que qualité qu’en popularité des chansons dites “à textes“ dans l’Hexagone (pensons à Benjamin Biolay, Vincent Delerm, Emily Loizeau…), plusieurs talents émergent ou se confirment.

Le 5e volume de la série Le Pop laisse une grande place à ces jeunes vétérans de cette nouvelle chanson française que sont les Dominique A (toujours aussi recherché en son et en originalité), Delerm (avec sa pop estivale), Biolay (et sa poésie romantique à la Julien Clerc) et Mickey 3D (toujours aussi affirmé dans le texte comme dans la forme). On retrouve avec plaisir le rigolo et mélancolique Albin de la Simone (ici en duo avec Vanessa Paradis) dont le récent album “Bungalow“ est rempli de l’humour savoureux dont il est capable.

Autour de ces “noms“, la relève est présentée avec Olive et Moi ainsi que Chat, deux artistes de pop gentille avec voix de fille délicate, ou encore Holden, dont le son electro-clash met en évidence sa voix claire et son sens mélodique. Autres découvertes à mentionner : Sammy Decoster avec son flegme vocal à la Johnny Cash, réussit à épouser avec bonheur le style country sans tomber dans les clichés à la Dick Rivers. Marianne Dissard, quant à elle, se distingue de la plupart des artistes féminines par un ton complètement différent, rappelant Brigitte Fontaine (mais en gardant les pieds sur Terre). Julien Doré s’illustre avec la belle et douloureuse “Helsinki“, en duo avec Mélanie Pain (l’une des voix de Nouvelle Vague). Une belle chanson folk dépouillée qui rappelle Fredric Gary Comeau et Kevin Parent à la fois, par l’accent et l’élocution particulière de Doré.

Notre Cœur de pirate nationale confirme sa présence en sol français en clôturant l’album avec son tube “Comme des enfants“. Qu’on apprécie ou nom le style de Béatrice Martin, il faut reconnaître qu’il est rassurant de constater que les Cousins craquent pour autre chose que les chanteuses à voix qu’on leur exporte habituellement. D’ailleurs, de mémoire, le seul autre talent local à avoir percé l’alignement des albums Le Pop est Pierre Lapointe.

Amateurs des artistes de l’Hexagone, ne vous laissez pas rebuter par l’horrible pochette ringarde qui semble sortir d’un catalogue de linges pour dames. Utilisez plutôt cette série pour y découvrir de nouveaux talents francophones.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0