[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Les filles

LE POP

Groove Attack

dimanche 1er mars 2009, par Nicolas Pelletier

(2.5/5) Sympa d’avoir des nouvelles de ce que la pop française produit pendant que l’on est occupés à écouter d’autre chose de ce côté de l’Atlantique. Les compilations de la série « Le pop » remplissent bien leur fonction promotionnelle et nous font ainsi découvrir des artistes qui autrement ne franchiraient pas cette Grande Flaque qui nous sépare de la France.

Jeanne Cherhal et Françoiz Breut servent de « gros noms » (et leur célébrité est bien relative) pour appâter les oreilles avides de découvertes. Cette nouvelle compilation regroupe 16 titres par 16 auteures-compositrices-interprètes différentes, 14 d’entre elles étant complètement inconnues au Québec.

Peu de grandes trouvailles originales ou de révolutionnaires découvertes sur ce ixième album de la série, mais quand même un aperçu intéressant des tendances actuelles. On remarque d’entrée de jeu que plusieurs donnent dans la pop folk à la Carla Bruni (comme Constance Amiot avec son Clash dans le tempo) mais ne sera pas Première Dame qui le veut ! Blagues à part, la tendance à la Cherhal, si j’ose dire, dont des textes personnels livrés avec belles ritournelles du langage, en est une autre qui est observée (chez Julie B. Bonnie ou Barbara Carlotti, par exemple). Les inévitables copies de Françoise Hardy sont nombreuses. Maud Lübeck en est le modèle le plus flagrant.

Entre la France qui assume son héritage musical (l’accordéon et la guitare sèche de Marianne Dissard) et celle qui se mondialise (Doris Park qui sonne beaucoup plus pop électro japonaise), ces filles se ressemblent toutes, étrangement. En écoutant d’une oreille distraite, on pourrait presque croire qu’il s’agit de la même chanteuse tout au long de cette compilation. Une suite très homogène, ce qui est inquiétant si elle s’avère un reflet de ce qui se fait de mieux en pop française. On n’a pas là la réponse à StarAc’, comme disent les Cousins.

Bref, une compilation sympathique qui plaira aux francophiles qui cherchent à découvrir de nouvelles voix sans trop emprunter des chemins cahoteux pour autant. Juste avec la photo de la pochette, on avait notamment un bon indice que ce CD s’insérerait mieux dans les pages d’un magazine comme Châtelaine plutôt que dans celles de Longueurs d’Ondes.

- Desc. : pop gentille francophone
- R.S.V.A. : Autour de Lucie, Françoise Hardy, Carla Bruni

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0