[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > Compilation > DARK WAS THE NIGHT

A Red Hot Compilation

DARK WAS THE NIGHT

4AD

lundi 13 avril 2009, par Nicolas Pelletier

(4/5) Il ne nous a malheureusement été donné d’écouter que le premier des deux CDs de cet album compilation regroupant une très belle brochette d’excellents artistes. Ça commençait déjà bien à la vue des noms de David Byrne, Feist, The National et Sufjan Stevens, des artistes établis, mais en plus, ça se poursuit avec de talentueux artistes indie émergents comme Bon Iver, The Books, José Gonzalez et Yeasayer.

Cette compilation est l’ixième album de la suite caritative Red Hot, servant de levée de fonds pour venir en aide aux personnes atteintes du sida. Ce projet-ci a été mené par les frères Aaron et Bruce Dessner, de The National.

Comme pour toute compilation, il est un peu difficile d’y conserver un angle homogène, chacun des artistes ayant sa sonorité propre. De plus, certains ont fait équipe, comme José Gonzalez avec The Books pour la douce Cello Song où des éléments électroniques se mêlent à une élégante partition de violoncelle. La magnifique Feist est comme à son habitude renversante, que ce soit en duo avec Ben Gibbard (Train Song) ou avec Grizzly Bear (Service Bell). Les morceaux acoustiques des Decemberists (l’intense Sleepless), Grizzly Bear (Deep Blue Sea) et Iron & Wine (la toute petite Stolen House) nous font également vivre de très beaux moments, tout en douceur et en sentiments.

Bon Iver se démarquent avec une excellente pièce, Brackett WI, mettant de l’avant harmonies vocales accompagnées simplement d’une basse. La guitare sèche et de discrètes percussions arrivent plus loin, dans un éclat lumineux, tout en retenue. À l’inverse, My Brightess Diamond s’isole avec un blues jazz plutôt commercial mais sensuel qui est vraiment différent du reste du premier CD. L’imposante You Are The Blood, de Sufjan Stevens termine l’album avec panache.

Voilà un excellent album, pour peu que le 2e CD soit égal au premier, pour quiconque a envie de découvrir quelques excellents artistes de la scène indépendante folk, rock, pop. Ça donne le goût de poursuivre la découverte chez les albums respectifs de ces artistes.

- Avec : Andrew Bird, Antony, Arcade Fire, Beach House, Beirut, Blonde Redhead, Bon Iver, The Books, Buck 65, David Byrne, Cat Power & Dirty Delta Blues, The Decemberists, Aaron Dessner, Bryce Dessner, Devastations, Dirty Projectors, Kevin Drew, Feist & Ben Gibbard, Grizzly Bear, Iron & Wine, Jose Gonzalez, Sharon Jones & The Dap-Kings, Kronos Quartet, Stuart Murdoch, My Brightest Diamond, My Morning Jacket, The National, The New Pornographers, Conor Oberst, Riceboy Sleeps, Serengeti, Dave Sitek, Spoon, Sufjan Stevens, Gillian Welch, Yeasayer, Yo La Tengo

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0