[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > C > CAHOONE, SERA

Only As The Day Is Long

CAHOONE, SERA

Sub Pop

lundi 30 juin 2008, par Nicolas Pelletier

(3.5/5) Cette longiligne brunette originaire de Denver, Colorado (mais maintenant installée à Seattle) semble timide, à en juger par les belles photos qui ornent l’intérieur de son deuxième album solo. C’est curieux, d’ailleurs, qu’on ne lui ait pas conseillé d’utiliser l’une de ces deux photos en tant que pochette plutôt que cet ordinaire dessin d’aigle, qui fait plus « band emo » et sème une certaine confusion sur le style musical proposé. Parce qu’il s’agit ici de folk très doux et très planant, avec des accents d’americana - ce qui fait penser aux Cowboy Junkies - et même une touche de country à certains endroits.

On y croise dobro et violons assez régulièrement tout au long de l’album. Niveau voix, Cahoone semble avoir deux lignes conductrices : feutrée et discrète. Elle laisse sa voix grave et plutôt matte en arrière-plan, ce qui est un peu dommage puisque cela nous empêche parfois de s’y attarder plus attentivement. Sera sonne un peu comme Chan Marshall (la dénudée Shitty Hotel) en plus country folk (Runnin’ your way). Sera Cahoone ne propose rien de bien original, mais plutôt un beau moment durant lequel elle nous enveloppe dans une douce ambiance feutrée, légèrement mi-amère, un brin tristounette.

Elle fut jadis batteuse du groupe indie pop Carissa’s Wierd, dont Mat Brooke (ex-Band of Horses et actuel leader des superbes Grand Archives) faisait aussi partie. Cahoone tourne ces jours-ci en première partie de Grand Archives et s’était arrêtée au Petit Campus le 8 juin dernier en leur compagnie.

- Desc. : Smooth dreamy folk pop
- R.S.V.A. : Cowboy Junkies, Cat Power, Patrick Watson

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0