[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > C > CYMBALS EAT GUITARS

Lenses Alien

CYMBALS EAT GUITARS

Barsuk

jeudi 3 mai 2012, par Nicolas Pelletier

(3/5) Voici un album assez dense, assez touffu d’instruments rock, de la part de ce band qui fait un néo-grunge relativement mélodique. Le leader Joseph D’Agostino (alias Joseph Ferocious, chant, guitare) et ses complices Matt Whipple (basse, chœurs), Brian Hamilton (claviers, chant) et Matthew Miller (batterie) sont les dignes héritiers de Mudhoney ou Weezer, et ce, depuis leurs débuts en 2008. D’Agostino et Miller se sont d’ailleurs rencontrés au secondaire et avaient appris les chansons des deux premiers albums de Weezer avant d’avoir des poils au menton. Les deux amis de longue date sont les deux seuls membres constants de la formation.

Ce qui est intéressant avec le second microsillon de ce quartet de Staten Island (NY) est le fait qu’ils prennent leur temps pour bien développer leurs compositions. Ainsi le premier morceau, Rifle Eyesight (Proper Name) s’étend sur un bon huit minutes, explorant en profondeur différents segments musicaux, sans que cela n’apparaisse comme un collage pour autant. Le groupe peut également jouer dans des sentiers plus accessibles, comme sur Shore Points, ou guitares et piano se relancent l’un et l’autre le support à la mélodie vocale. D’Agostino possède une bonne voix, capable de chanter haut et fort des hymnes rock quand la chanson s’y prête comme de suivre des airs plus obscurs et hermétiques, comme on en parlait plus haut. Ils livrent même une simili-ballade avec Plainclothes. Simili parce que le tout est quand même mené par des guitares pleines de distorsions, alors que la basse et la batterie s’en tiennent à un jeu plus conventionnel pour permettre à la voix de D’Agostino de prendre plus de place.

Cymbals Eat Guitars a connu le « buzz » dès 2009 alors que leur premier album, Why There Are Mountains, avait fait partie de la sélection « Best New Music » du réputé webzine Pitchfork. Leur second effort est réussi sans être renversant.

- Desc. : Indie rock
- R.S.V.A. : Built To Spill, Deerhunter, The Flaming Lips

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0