[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > C > CRYSTAL CASTLES

II

CRYSTAL CASTLES

Last Gang

lundi 28 juin 2010, par Éric Dumais

(4/5) À peine deux ans après la parution de leur premier effort éponyme, le duo électro-pop Crystal Castles, fondé au mois de décembre 2003, est déjà prêt à nous offrir le résultat de leur dur labeur, à savoir un nouvel opus aussi explosif que le précédent, mais qui semble s’être légèrement adouci avec le temps.

Le duo torontois, formé par Ethan Kath et Alice Glass, a adopté une direction musicale assez différente de celle empruntée sur le premier opus. En effet, l’album Crystal Castles (2008) était plus une matière à défoulement qu’un projet ambitieux. Les mélodies étaient plus spontanées, et le style du groupe oscillait souvent entre l’électro-punk, la noise pop et l’expérimental. Avec Crystal Castles (II), Ethan Kath et Alice Glass revisitent à leur manière une musique électronique un rien plus pop qu’à l’accoutumée, avec une exploration et une variété infinie de sons électroniques, en plus d’offrir une gamme de rythmes plus rock, histoire de contrebalancer le tout.

Et le résultat est susceptible de vous ouvrir l’appétit assez rapidement. L’opus débute brutalement avec Fainting Spells, qui se veut un clin d’œil au premier disque, et qui démarre en trombe avec une mélodie noise rock vraiment stridente, qui est amplifiée par la voix chaotique et cinglante d’Alice Glass. Avec Celestica, le duo torontois prouve au public qu’ils ont maturé, qu’ils ont largement expérimenté leur limite et leur potentiel, et qu’ils ont finalement trouvé leur style propre. Le chant de Glass est pur, voire magnifié, et la musique qui l’accompagne est formée de variétés électroniques célestes et vraiment planantes, au seuil de l’extase musicale, même. La pièce Baptism confirme le potentiel incroyable des deux musiciens, avec un beat électro-pop noise complètement déjanté, qui pourrait se mesurer aux meilleures pièces des plus grands DJ, notamment Boys Noize, Vitalic et MSTRKRFT. Finalement, n’oubliez pas d’écouter attentivement la chanson Violent Dreams, dont la mélodie expérimentale est très hachurée, presque fragmentée, comme s’il y avait une courte interruption entre les plages musicales. L’effet est hallucinant et déstabilisant, mais incroyablement bien rafistolé.

Crystal Castles sera de passage au Métropolis le 15 août prochain dans le cadre de la tournée Hard Summer Tour 2010 avec les artistes Rusko, Sinden et Destructo.

- Desc. : Électro-pop expérimentale
- R.S.V.A. : Health, Ladytron, MSTRKRFT

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0