[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > C > CRIBS, THE

In the Belly of the Brazen Bull

CRIBS, THE

Wichita

jeudi 24 mai 2012, par Jean-François Rioux

(2/5) Pour son 5ième album le groupe anglais The Cribs revient à son trio original, Johnny Marr (The Smiths/Modest Mouse) ayant quitté après l’enregistrement et la tournée de l’excellent Ignore The Ignorant (2009). Bizarre venant de cette légende de la musique alternative, puisqu’il à fait le même coup aux américains Modest Mouse il y a quelques temps.

Dès la première écoute on y remarque quelques moments faibles, la qualité sonore qui n’a rien à voir avec les deux albums précédents, les chansons beaucoup moins tubes instantanés et par moment on sent que la fougue du groupe est un peu absente, tout comme la voix un peu embrouillée dans le mixe final. Mais c’est après plusieurs autres écoutes que l’on finit par se laisser charmer par des morceaux comme la Weezer-esque Come On, Be A No-One.

Il faut croire que Warner n’a pas vu beaucoup de potentiel en cette album, puisque le groupe retourne sur Wichita en Amérique et redevient une entité indie, d’ailleurs sa musique s’allie beaucoup mieux à un label indépendant que celle d’une grosse compagnie.

Après les trois premières pièces de l’album, c’est Anna qui brise un peu la dynamique. La structure de cette pièce est construite en decrescendo mais n’arrive jamais à prendre une sincère envolée émotive, les chœurs sont un peu ratés également, ce qui nous laisse sur notre appétit, néanmoins pour ce titre et le suivant Confident Men.

Force d’admettre que ce très attendu cinquième rejeton n’est pas à la hauteur des attentes, mais rien empêche qu’il a quelques foutues bonnes pièces, entrainantes et mélodiques ! On en attendait juste plus puisque à chaque album le groupe a réussi à se surpasser d’une coche depuis ses débuts en 2005.

- Desc. : Indie-pop rock mélodique
- R.S.V.A. : Weezer, Nada Surf, The Cloud Room

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0