[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > C > COOPER, MATTHEW

Some Days Are Better Than Others

COOPER, MATTHEW

Temporary Residence

lundi 5 septembre 2011, par Valérie Bilodeau

(4.5/5) Comme j’aime ces petites perles finement travaillées de Matthew Cooper (AKA Eluvium) ! Cet album m’a automatiquement mise en état de grâce, le cerveau sur une fréquence où tout baigne dans la béatitude. Même s’il ne révolutionne pas le genre, Matthew Cooper réussit ici à créer des atmosphères qui nous laissent aller à une douce et délicieuse rêverie.

À l’origine, le disque est la trame sonore du film du même nom, réalisé par Matt McCormick, ce qui n’empêche pas les courtes pièces instrumentales de s’écouter hors contexte. Pour ceux qui connaissent déjà Matthew Cooper, on pourrait dire que ce disque est son plus ambiant jusqu’ici. En effet, les mélodies subtiles et toutes en retenue s’éclipsent derrière la texture de l’ensemble. Cooper maîtrise l’art de créer une ambiance aérienne avec des embryons de mélodie. Opérant souvent par contrepoints, il alterne avec doigté les moments lumineux et sombres, les passages minimalistes et plus soutenus.

Les titres de ses pièces traitent de l’errance, de la quête, du temps qui passe ; l’album traduit parfaitement cet état de pause, d’intermède intérieur où les certitudes sont remises en cause.

- Desc. : Ambiant, électronique, expérimental
- R.S.V.A. : Stars of the Lid, Labradford, Windy and Carl

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0