[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > C > COLD CAVE

Cherish The Light Years

COLD CAVE

Matador

vendredi 22 avril 2011, par Olivier Boivin

(4/5) Il arrive enfin, le nouvel album très attendu de la formation Cold Cave, sur la grande étiquette Matador (Interpol, Pavement, Sonic Youth). Ce groupe new wave-pop électronique expérimental de Philadelphie et de New York fait dans le synthpop rock mélodique sans néanmoins avoir peur des expérimentations. Le rythme, ils l’ont vraiment dans les veines avec ce deuxième effort plutôt explosif. En une phrase, on peut dire qu’ils imposent leur création avec aplomb, le plus brillamment possible, avec leurs chansons dures célébrant la beauté contradictoire de la condition humaine.

Tout comme leurs ancêtres, pour Cold Cave, le synthétiseur est autant grabuge que mélodie. C’est le moyen de transmission, via la dissonance, des idées de la perturbation et la décrépitude que permet d’inventer leur son de guitare rock le plus dur. On n’y voit aucune surprise, quand on apprend que Wesley Eisold est un auteur-compositeur et musicien au passé punk expressément sorti de noyau dur hardcore et noisy, tandis que Caralee McElroy a passé beaucoup de temps (quelques années) aux côtés de Xiu Xiu, enregistrant plusieurs parutions.

Cold Cave lutte pour l’équilibre entre le laid et le beau. On saute sur un trampoline constamment sur Cherish The Light Years, entre une pièce qui colle à la peau (Icons of Summer, Alchemy And You) et une autre beaucoup moins confortable (Underworld USA). On chevauche entre l’exploration la plus totale et l’agréable sensation que permettent les sons électro-rock uniques, puissants, solides, bruyants et exaltés. Un effort qui s’avère rafraîchissant à souhait pour le printemps.

- Desc. : Synthpop rock, darkwave
- R.S.V.A. : New Order, Colder, The Rapture

* Cold Cave assurera la première partie (avec The Entrance Band) lors du passage de The Kills, à l’Olympia de Montréal, le samedi 30 avril 2011.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0