[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > C > COCOROSIE

We are on Fire (single)

COCOROSIE

Touch and Go

mercredi 1er août 2012, par Vincent Lefebvre

(3.5/5) Après un détour fastidieux dans le monde du rap (en restant toujours très expérimental), revoici les sœurs Casady sur la bonne voie. L’album de 2007, The Adventures of Ghosthorse and Stillborn, se voulait probablement une tentative de sortir du monde féérique et des sonorités qu’on leur connaît si bien. En passant du folk lo-fi quasi enfantin des premiers albums, au rap exploratoire de The Adventures of Ghosthorse and Stillborn, on pourrait dire que le duo voulait aller plus loin dans l’expérimentation, mais bien honnêtement, elles m’ont complétement perdu… et je n’étais sûrement pas le seul à avoir quitté le navire (ou l’arche, c’est selon).

Heureusement, ce ne sont pas que les bonnes choses qui ont une fin. L’album de Grey Oceans sorti en 2010 annonce le retour des deux sœurs dans leurs univers taillé sur mesure. Et, le nouveau simple We are on Fire (tout frais de juin 2012) ne fait pas exception à la règle. Un aperçu du nouvel album, qui n’a toujours pas de date ni de titre, les deux pièces sont essentiellement un mélange entre la pop si unique que seul CocoRosie peut concocter et divers autres influences (sur We are on Fire, les tentatives de trip-hop sont assez évidentes). La seconde et dernière piste, Tearz for Animals, confirme que les sœurs ont toujours leur flair pour les mélodies incongrues mais ô combien accrocheuses. Et, elles savent bien s’entourer : la collaboration de Antony Hegarty (de Antony and the Johnsons) sur ce titre cadre bien dans ce tableau un peu excentrique. Mais bon, M. Hegarty n’est pas non plus étranger des machinations des sœurs Casady. Le projet de Sierra Metallic Falcons et son unique album Desert Doughnuts sorti en 2006 présente Antony sur quelques titres. Sans oublier la pièce Beautiful Boyz sur l’album de CocoRosie Noah’s Ark, lui paru en 2005.

We are on Fire laisse entrevoir un nouvel album pour le moins intéressant. J’ai tout de même hâte de voir si elles continueront sur le chemin tracé par ces deux titres ou si elles nous réservent encore des surprises… que j’espère agréables, cette fois.

- Desc. : Freak-folk, Lo-fi, Art-pop
- R.S.V.A. : Björk, Antony and the Johnsons, Joanna Newsom

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0