[] [] [] [] [] []

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > B > BARLOW, LOU

Emoh

BARLOW, LOU

Merge

lundi 26 novembre 2007, par Jean-François Rioux

Emoh ou « home », si vous préférez, est le premier enregistrement de l’auteur-compositeur Lou Barlow sous son vrai nom. L’ex-leader de Sebadoh et de Folk Implosion nous a offert des albums sous les pseudonymes de Sentridoh et de Lou Barlow & His Sentridoh, des albums de piètre qualité sonore, ancienne marque de commerce de cet artiste. Sebadoh étant reconnu et adoré pour ses ballades, ses morceaux acoustiques et ses bijoux pop, les fans en ont pris pour leur rhume avec le dernier disque des Sebadoh qui était tout simplement ennuyant et les disques de Folk Implosion qui commencent à manquer de jus.

Est-ce que l’inspiration de Lou Barlow est à sec ou la nouvelle façon dont il compose est tout simplement moins puissante qu’auparavant ? La belle voix du chanteur reste délicate, tout comme à ses débuts, passive et nonchalante à la fois. Les mélodies sont plus complexes que certaines des pièces acoustiques des albums Bubble and scrape et Harmacy, deux des albums classiques de Sebadoh. L’époque où Lou Barlow faisait frémir les jeunes filles est révolu, il fait maintenant place à Bright Eyes et son leader Conor Oberst. Néanmoins, Emoh n’est pas un mauvais disque : il est complet (pas seulement Lou B. et sa guitare) et supérieur à bien des albums de Sentridoh. Restons dans la simplicité, restons à la maison dans les territoires connus, rien n’est nouveau sur ce disque, mais il reste une valeur sûre pour les amateurs qui sont nostalgiques comme moi.

- Desc. : Folk moderne
- R.S.V.A. : Great Lake Swimmers, Evan Dando, Anders Parker

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0