[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > B > ERIC BACHMANN

To The Races

ERIC BACHMANN

(Saddle Creek)

lundi 3 décembre 2007, par Nicolas Pelletier

Bachmann, originaire de Caroline du Nord et maintenant installé à Denver, est un nouveau nom dans l’univers du folk… mais il n’en est pas à ses premières armes. C’était lui qui se cachait sous le pseudonyme Barry Black en 1995, et qui devint le leader des Archers of Loaf (brièvement connus grâce au single Web in front), avant de fonder Crooked Fingers plus récemment. Et plus que jamais avec cet album à facture dénudée, Eric Bachmann se dévoile. To the races est un magnifique recueil de chansons folk livrées avec passion et intensité… mais tout en douceur. Le premier titre, Man O’War, est soulevé par la voix angélique de Miranda Brown, donnant des frissons dès le départ. On se laisse ensuite bercer par le « picking » de la guitare sèche, surplombée par la voix nasillarde et rauque de Bachmann, qui n’est pas sans rappeler Springsteen dans ses moments folk (Home) ou Dylan (Carrboro woman). L’ambiance y est semblable à celle qu’on ressentait sur l’album Nebraska. Introspectif, Bachmann aurait écrit la majorité de ces pièces alors qu’il avait choisi de vivre dans son camion, durant l’été 2005. Le seul défaut de cet album est peut-être le ton un peu trop linéaire qui perdure tout au long des 10 chansons, un rare violon (Lonesome warrior) venant parfois amener une touche plus mélodique. On passe quand même un bon moment avec M. Bachmann.
- Desc. : Intimate folk
- R.S.V.A. : Bob Dylan, Bruce Springsteen folk, Hayden

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0