[] [] [] [] [] []

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > B > BRAINS, THE

Drunks Not Dead

BRAINS, THE

Stomp

lundi 5 décembre 2011, par Nicolas Pelletier

(2.5/5) Ce trio punk aux allures de zombies fait un rock pas mal plus propre sur disque que leur image laisse présager. Il y a une belle dose de rockabilly (Horsemen) dans plusieurs morceaux, mais ce qu’on retient surtout est le fait que leur punk rock est bien carré, très rapide et très... ordonné !

Pas de cafouillage, ni de débordements avec The Brains. Leur musique ressemble plutôt à celle de NOFX, les Dwarves (sans l’humour) ou Rancid. Sur Six Rounds, c’est du Stray Cats en plus rapide : chœurs harmonieux en canon, guitares surfs, caisse claire et contrebasse en feu, tous les ingrédients y sont. Même si très "propres", René D La Muerte (chant, guitare Gretch), Pat Kadaver (batterie) et Colin The Dead (contrebasse) savent comment insuffler de l’énergie à leurs morceaux (Oh Murder !). Ces 13 pièces d’à peine deux minutes chacune comportent toutes une bonne dose d’accroches et de dynamisme. Les gars font un effort pour varier le ton d’un morceau à l’autre, surtout au niveau des guitares, et la voix de La Muerte, qui est d’origine sud-américaine, est solide (High On Speed) autant en anglais qu’en espagnol, sa langue maternelle (Gato Calavera).

Reste qu’on n’a pas ici grande audace ni originalité. Les "vrais" punks risquent de trouver The Brains un peu trop "clean" pour eux, alors que les fans de rock énergique vont vite faire le tour de cet album – leur 3e - qui n’a rien d’exceptionnel.

- Desc. : Punk rock
- R.S.V.A. : The Dwarves, Rancid, Reverend Horton Heat

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0