[] [] [] [] [] []

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > B > BORN RUFFIANS

Birthmarks

BORN RUFFIANS

Paper Bag

lundi 15 avril 2013, par Nicolas Pelletier

(3.5/5) Les Born Ruffians, de Midland en Ontario, sont un sympathique groupe qui transmet un véritable et tangible plaisir à jouer de la musique ensemble. Leur 3e album en cinq ans regorge de chansons hop-la-vie (Ocean’s Deep), qui groovent à fond (Permanent Hesitation, assez funky) et qui sont livrées avec un sourire dans la voix.

Les guitares font penser à celles de Vampire Weekend par leurs motifs répétés tout au long d’un morceau (Cold Pop), à la différence qu’on n’y décèle une influence surf des 60s et point de touche africaine comme dans le cas des VW (par ailleurs têtes d’affiche de la prochaine édition d’Osheaga en août 2013). Plusieurs pièces sont vraiment entraînantes dès les premiers instants, comme Rage Flows, qui rappelle la belle énergie communicative des Clap Your Hands Say Yeah (que sont-ils devenus ceux-là ?). Audacieux, les Ruffians y ajoutent de la disto en masse jusqu’à ce que ça griche bien comme il faut. Les gars s’essoufflent en fin d’album avec des chansons qui se basent sur des mélodies moins fortes ou répétées trop souvent (Dancing on the Edge of Our Graves). Les pièces calmes et romantiques (la molle Never Age, en clôture d’oeuvre) leur vont beaucoup moins bien que les rockeuses enlevantes (l’excellente 6-500).

Luke Lalonde (guitare, chant), Mitch Derosier (basse), Andy Lloyd (guitare, claviers) et Steven Hamelin (batterie) ont débuté en 2004 sous le nom Mornington Drive, publiant un premier disque eux-mêmes. C’est ensuite sur étiquette anglaise Warp qu’ils lancent l’excellent « Red, Yellow and Blue » en 2008 qui les fera remarquer en étant en nomination comme album de l’année à la 8e édition des Annual Independent Music Awards. À cette époque, ils tournent avec Franz Ferdinand, Caribou, Peter Bjorn and John, Hot Chip, ont les voit jouer dans un club dans la série télé britannique Skins et l’une de leurs chansons est utilisée (avec leur accord) dans un pub de voiture en Australie. En 2011, c’est autour de Little Garçon (l’une des plus accrocheuses de leur répertoire) d’être mise en valeur dans une annonce d’American Express. Bref, ça roule !

En septembre dernier, Born Ruffians offrait une sympathique prestation dans un parc de la Petite-Italie à Montréal, dans le cadre du festival Pop Montréal.

- Desc. : Indie rock’n’roll
- R.S.V.A. : Clap Your Hands Say Yeah, Malajube, Vampire Weekend

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0