[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > B > BORCHERDT, BRIAN

Coyotes

BORCHERDT, BRIAN

Hand Drawn Dracula

mardi 13 janvier 2009, par Nicolas Pelletier

(4/5) Borcherdt, un Canadien de Yarmouth (Nouvelle-Écosse) est un auteur-compositeur-interprète qui n’hésite pas à se présenter à nu. Son folk est minimaliste - seulement guitare acoustique et voix la plupart du temps - et ses propos racontent sa vie intime, ses amours, ses frustrations, ses peurs.

Ce Borcherdt a un beau talent mélodique entre les mains. Sur Tiny Mouths, ce doigté s’exprime par une jolie ligne chantonnée en « ooh » qui arrive comme un oasis de beauté à travers son strumming de guitare constant. La dernière fois que j’ai entendu une telle beauté est à travers la musique d’Eric Bachmann (le leader de Crooked Fingers) à la différence que Borcherdt n’est que douceur, à la Hayden, en moins déprimant. D’ailleurs, sur la très belle Evil Twin, de magnifiques chœurs angéliques supportent sa voix à de judicieux moments, exactement comme dans la belle Man O’War de Bachmann.

Le modèle qu’utilise Borcherdt n’a rien d’original. Tellement de songwriters ont utilisé le dépouillement total pour mieux faire ressortir leur âme écorché. Mais à l’instar de feu Elliott Smith, Borcherdt nous donne l’impression d’être assis sur le bord de son lit, à ses côtés, dans son univers, alors que notre homme se vide le cœur. La beauté de la chose est qu’il arrive à ne pas tomber dans le mélodramatique extrême qui frise souvent le pathétique. Borcherdt, lui, a cette retenue, accentuée par ses belles mélodies, qui font qu’on a envie de le laisser s’ouvrir et de le laisser chanter. NP

- Desc. : Folk fragile
- R.S.V.A. : Elliott Smith, Eric Bachmann, Hayden

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0