[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > B > BOOKS, THE

The Way Out

BOOKS, THE

Temporary Residence

mercredi 15 septembre 2010, par Éric Dumais

(4/5) Si vous ne saisissez toujours pas la définition du mot « excentrique » après avoir écouté le nouvel album de la formation new-yorkaise The Books, c’est que vous n’avez pas été du tout attentif au travail créatif dont vous avez été témoin. De nos jours, il est assez rare d’avoir la chance d’entendre un produit aussi marginal, aussi underground, voire aussi peu commun. Mais il se peut néanmoins que la chance ait tourné pour Nick Zammuto et Paul de Jong, car malgré l’étrangeté de leur nouvel opus, The Way Out demeure néanmoins un ensemble original, excentrique, certes, mais fort écoutable.

Il y a déjà cinq longues années qui se sont écoulées depuis la parution de leurs trois précédents albums, à savoir Thought for Food (2002), The Lemon of Pink (2003) et Lost and Safe (2005), et cela n’a pas du tout joué contre The Books, car en plus d’être éminemment attendu, ce nouvel album respire un travail de longue haleine, une vision créatrice fort aiguisée, mais aussi une démarche très solide. The Way Out ne vient pas du tout briser la tradition instaurée par les deux New-Yorkais depuis la parution de leur premier effort en 2002. Au contraire, il conserve toujours leur méticulosité d’alors et leur sens du contraste.

L’album commence en ces termes : « Hello, and welcome to a new beginning. » Ainsi, nous entrons dans le même univers déjanté et complètement ensorcelant de Nick Zammuto et Paul de Jong, mais au moins nous sommes en terrain connu, c’est donc un peu plus rassurant. Écouter The Books, c’est accepter une invitation pour un long voyage à travers les contrées de l’expérimentation et du collage musical. Ne soyez pas surpris d’entendre des voix masculines ou féminines sortir de nulle part, des voix truquées qui à elles seules forment un rythme endiablé, ou des cris d’une foule en délire. L’univers musical du duo new-yorkais est dur à saisir et demande une grande ouverture d’esprit.

The Way Out est un album à écouter au moins une fois dans votre vie. Peut-être ne serez-vous pas charmé par leur musique, qui renvoie parfois certains échos à la formation Javelin, mais prenez au moins la peine de l’essayer.

- Desc. : Électro-pop et hip hop expérimental
- R.S.V.A. : Javelin, Sufjan Stevens, Four Tet

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0