[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > B > BOOGARINS

As Plantas Que Curam

BOOGARINS

Other Music

mardi 9 septembre 2014, par Nicolas Pelletier

(3/5) La musique de Boogarins est assez dense et ardue de premier abord. Le groupe composé de Fernando Almeida et Benke Ferraz nous sert une intense pièce psychédélique (Lucifernandis) dès l’ouverture de leur nouvel album « As Plantas Que Curam ».

Si on ne peut reprocher à Boogarins une recherche d’originalité pour se démarquer du lot, on peut regretter que ce duo brésilien n’ait pas allégé les arrangements, très denses, presque confus (Erre) à la Ariel Pink’s Haunted Graffiti. C’est d’ailleurs beaucoup plus agréable lorsque le style est davantage épuré, comme durant la troisième pièce de l’album, Infinu. On y apprécie davantage la mélodie ainsi que le jeu des deux ou trois guitares qui s’entremêlent, devant des percussions primitives. Du lo-fi à son meilleur. Boogarins réussit encore mieux lorsqu’ils relaxent, comme sur Despreocupar, qui contient des chants d’oiseaux et rires d’enfants.

Le plus épatant est que « As Plantas Que Curam » a été conçu par ces deux ados vivant dans le sous-sol de leurs parents, les jeunes Brésiliens Fernando Almeida et Benke Ferraz. Une belle carrière s’annonce pour ces talentueux musiciens.

- Desc. : Psyche garage pop
- RSVA. : Ariel’s Pink, Os Mutantes, Foxygen

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0