[] [] [] [] [] []

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > B > BON IVER

For Emma, Forever Ago

BON IVER

Jagjaguwar

lundi 20 octobre 2008, par Jean-François Rioux

(4/5) Un premier album pour Bon Iver, projet solo de Justin Vernon, l’auteur-compositeur-interprète qui se cache derrière ce nom erroné qui voulait en principe être Bon Hiver. Le nom du groupe est tiré de salutations que se font les gens du Nord, les Eskimos entre autres, qui se souhaitent un « bon hiver » avant la saison froide.

Malgré son nom un peu froid, la musique mélancolique de Vernon n’est pas toujours si sombre et glaciale. Les mélodies sont plutôt chaudes, cela même si l’on y ressent une certaine tristesse parfois. La simplicité est de mise, les mélodies en avant-plan et la voix de Vernon légèrement marmonnée. Les influences de Bon Iver sont certes puisées dans la musique folk, que ce soit des légendes à la Neil Young ou des artistes respectés tels que Bonnie ’Prince’ Billy. La force de For Emma, Forever Ago est l’atmosphère dégagée pendant l’écoute, des fonds de soul, des silences spirituels et des harmonies de voix tous créés par l’unique chanteur du groupe.

Sur les neuf morceaux de l’album, plusieurs sont fort accrocheurs, pensons à Flume, Lump Sum et Skinny Love, par exemple, qui sont les trois premières pièces et qui démarrent en force un très beau disque d’automne, cela même s’il est paru à la fin de l’hiver.

- Desc. : Folk intime
- R.S.V.A. : Iron & Wine, Spokane, Bonnie ’Prince’ Billy

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0