[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > B > BODUF SONGS

This Alone Above All Else In Spite Of Everything

BODUF SONGS

Kranky

mardi 4 janvier 2011, par Arnaud Astreoud

(3.5/5) Il y a un « je ne sais quoi » de spatial pénétrant de cette musique folk susurrée par Mat Sweet. En effet, notre Anglais de Southampton nous pose sur une drôle de planète, dans un désert sans fin où il fait froid, ou paradoxalement… horriblement chaud. On croirait marcher non pas dans une nature , mais plutôt sur un plateau lunaire, au milieu des dunes où le poids du vide tranche avec ce paysage aride, dépouillé, mais sublime.

Nappes ambiantes, piano, guitares, « toy piano », voix, effets, rythmiques et triturages électro donnent vie à ce folk moderne, sous acide ou encore ténébreux, stellaire et aéré. Avec Decapitation blues, une tension agréable évolue crescendo jusqu’à un massacre sidéral dans la pure tradition post-rock. Le blues prend alors un tout autre sens. Sur certains titres, on pense irrémédiablement au travail urbain de Trent Reznor. C’est même trop flagrant pour The Giant Umbilical Cord That Connects Your Brain to the Centre. L’ombre de Thom Yorke, quant à elle, hante I Have Decided To Pass Through Matter. On regrettera sans doute une boîte à rythme trop propre qui altère quelque peu l’aspect organique et physique d’une émotion relativement froide, mais subtile et sensible.

Heureusement, le « British » évaporé nous guide. En illustrant son blues astral d’idées lumineuses nées du silence céleste, il parvient ainsi à cristalliser des héros invisibles pour l’exploration de cette nouvelle terre inhabitée, ou devrait-on dire habitée. Certainement.

- Desc. : Dark-folk
- R.S.V.A. : Earth, Gravenhurst, The For Carnation

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0