[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > B > BLURTONIA

Redécouvrir : S/T

BLURTONIA

(Grenadine)

lundi 31 mars 2008, par Nicolas Pelletier

Ah, ce bon "kick ass rock’n’roll" full guitarisé… quand c’est bien fait, on s’en tanne jamais ! Bien entouré par de solides guitaristes d’expérience, le chanteur-leader Ian Blurton - un de piliers de la scène rock alternative de Toronto - frappe une fois de plus avec son énergie et sa fureur. Blurton a aussi produit le dernier des Tricky Woo, après la fin des Change of Heart, groupe qu’il a mené pendant 15 ans. Se déplaçant dans un spectre allant des slows de Pearl Jam (« Dissentionaire ») et le rock hargneux et nerveux des Stooges (d’entrée la bombe « Carboard Riot » et son riff ravageur), Blurtonia offre un rock de qualité assez diversifié. Cette nouvelle formation s’avoue des influences très rock 70s, à la AC/DC et Dio, traînant ses amplis Marshall dans toutes les salles du pays (fédéral). Ce genre de rock, écouté à fond, donne l’impression d’être invincible et donne le goût de s’embarquer pour un « road trip », de partir sur un « nowhere » avec quelques bons CDs et un plein de gaz. En plus de « Blurtonia », j’amènerais aussi The Alchymists, du vieux Tragically Hip (de l’époque où ils étaient affamés), The Strokes, The Black Crowes, etc. Espérons simplement que le prochain opus sera un peu plus clairement enregistré et qu’on donnera plus de place à l’avant-plan à la voix, parfois un peu trop souvent étouffée derrière les grosses guitares.
- Desc. : cocaïne rock
- R.S.V.A. : The Stooges, The Alchymists, The Strokes

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0