[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > B > BLONDE REDHEAD

Penny Sparkle

BLONDE REDHEAD

4AD

lundi 18 octobre 2010, par Nicolas Pelletier

(2/5) On annonçait un album plus électronique et plus pop pour ce 9e opus du trio new-yorkais composé d’une japonaise et de jumeaux italiens (qui ont grandi à St-Léonard, soit dit en passant !). Succéder à l’excellent « 23 », classé dans le top 10 de l’année 2007 de bien des chroniqueurs et connaisseurs du milieu n’est pas une mince affaire ! Si beaucoup ont découvert le trio avec l’album précédant qui a, la plupart du temps, aussi beaucoup plu aux fans de la première heure, il sera intéressant de voir comment ils réagiront avec ce « Penny Sparkle » puisque fort différent.

Plus atmosphérique que d’habitude (Here Sometimes, dès le début), l’album frappe également par le fait que l’on comprend souvent beaucoup mieux les paroles des chansons, ce qui n’a pas toujours été le cas dans le passé. Souvent, les Redheads créaient des mélodies plus fortes que les mots prononcés sur leurs habiles lignes musicales. Une certaine mollesse frappe aussi (sur Will There Be Stars, par exemple) nous invitant à un état végétatif. Pour être honnête, votre humble serviteur s’est endormi en écoutant cet album aux trois premières (tentatives d’) écoutes. Ce n’est pas nécessairement un défaut, puisque l’ingrédient est définitivement efficace, mais disons qu’il peut générer une certaine frustration chez le fan qui serait à la recherche de bombes pop indie dont regorgeait l’album précédent (Dr Strangelov, 23 et Sw , pour ne mentionner que celles-là). L’été dernier, Blonde Redhead ont réalisé la bande sonore du documentaire The Dungeon Masters, présenté en grande première au Toronto International Film Festival (TIFF). L’album devrait sortir cet automne.

Avec « Penny Sparkle », Miss Kazu Makino et messieurs Simone et Amedeo Pace, nous emmènent cette fois aux pays des rêves (My Plants Are Dead) et le font bien. La production est signée Subliminal Kid (Fever Ray, Glasser). C’est simplement un peu surprenant de la part de ce groupe qui a un bel historique de chansons accrocheuses et bien ficelées. « Penny Sparkle » est mou.

- Desc. : Pop (tendance électro) vaporeuse
- R.S.V.A. : Asobi Seksu, Fever Ray, Björk

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0