[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > B > BLACK BREATH

Razor to Oblivion

BLACK BREATH

Southern Lord

samedi 13 février 2010, par Yannick Valiquette

(3.5/5) Pour un groupe qui n’a fait paraître qu’un démo et un EP de façon indépendante, on peut dire que Black Breath n’a pas mis trop de temps pour faire bonne impression. Assez en tout cas pour que Southern Lord décide de prendre la formation de Seattle sous son aile et de rééditer officiellement leur EP, question de présenter le groupe aux masses avant l’arrivée d’un premier album complet.

Avec ses influences aussi variées que Motörhead, Discharge, Sodom, Black Sabbath et Repulsion, Razor to Oblivion aligne trash, hardcore et punk avec une aisance déconcertante laissant croire que le tout a été composé sans que le moindre effort soit nécessaire.

L’intensité contagieuse des compositions et l’équilibre parfait entre brutalité et riffs accrocheurs font immédiatement effet : avant même que la pièce titre se termine, on se retrouve sur le cul en sachant déjà qu’il faudra en redemander. Le EP est décidément un format taillé sur mesure pour Black Breath, et ils en tirent grandement profit en nous offrant quatre pièces solides qui transpirent toutes une urgence de se faire entendre. En un peu moins de quinze minutes, le groupe réussit non seulement à faire une démonstration de force, mais il profite aussi de l’occasion pour donner une véritable leçon de musique à la fois agressive et engageante à tous les groupes de sa catégorie.

Tandis que Southern Lord nous promet un album de Black Breath dans les semaines à venir, le groupe nous assure qu’il sera composé de quarante minutes vicieuses et impénitentes. En attendant, il est fortement recommandé que vous mettiez la main sur Razor to Oblivion pour vous familiariser avec ce groupe qu’il faudra surveiller de près.

- Desc. : Crossover trash
- R.S.V.A. : Trigger Effect, Discharge, Entombed

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0