[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > B > BLACK ANGELS, THE

Phosphene Dream

BLACK ANGELS, THE

Blue Horizon

lundi 29 novembre 2010, par Jeff Bugz

(4.5/5) Les Black Angels ne réaniment pas seulement la musique psychédélique des années 60 et 70, ils réaniment également les vieilles compagnies de disques ! Après deux albums chez Light In The Attic (les merveilleux Directions To See a Ghost et Passover), voilà que le groupe nous revient avec un autre petit chef-d’œuvre.

Ça semble trop facile pour les Black Angels de produire des opus irréprochablement jolis. Leur musique, qui ne plaît pas à tous, est cependant un bel amalgame de classic rock, de post-punk, de musique psychédélique, et son accessibilité est, de fait, frappante. L’intensité de leur musique et de leur chanteur en séduira plus d’un, cela même si la recette qui a tant plu s’est répétée sur les deux premiers disques et que cette fois-ci elle varie légèrement.

La musique des Black Angels sent la boucane, elle est colorée et hallucinante. On y entend du Jim Morrison, du Robert Plant et du Ian Curtis en une seule voix, mêlant mélancolie, folie et nonchalance. Les guitares hypnotiques tournent en boucle, la batterie garde un tempo linéaire, la basse suit le tout bien lourdement ; il est facile d’entrer dans une transe et de sortir de son corps afin de le voir hocher de la tête frénétiquement.

L’évolution que les gens remarquent rapidement sur Phosphene Dream est l’influence Beach Boys et Beatles qui est cette fois légèrement plus présente, un soupçon de vivacité dans cette pénombre. Sans contredit un des grands albums de 2010 à essayer, à écouter et à adopter sans la crainte d’être embarqué malgré, soit par un Guru dans une secte mangeur de luzerne, qui ne vit que de drogues dures, de polygamie et d’eau fraîche.

- Desc : Vieux rock psychédélique garage
- R.S.V.A. : White Hills, Moon Duo, The Warlocks

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0