[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > B > BITTOVA, IVA / RILEY, GYAN / ZIPORYN, EVAN

Eviyan Live

BITTOVA, IVA / RILEY, GYAN / ZIPORYN, EVAN

Victo

lundi 26 janvier 2015, par Nicolas Pelletier

(4/5) Chaque album d’Iva Bittová est un événement en soi. La chanteuse et violoniste tchèque – maintenant âgée de 56 ans - est énormément respectée dans le milieu de la musique actuelle. On la connait pour sa fougue, l’originalité de ses compositions et la beauté pure qu’elle peut aussi créer avec des mélodies magnifiques.

Et oui, il y a aussi ces cris un peu fous, qui semblent incontrôlés qui rebutent le néophyte. Il y en a pas mal (Kebyar Blues, dès le départ) sur ce disque relatant un concert en partenariat avec le guitariste Gyan Riley et le clarinettiste Evan Ziporyn. Lorsque Bittová s’élance dans des effets vocaux (sans machine, comme sur Pygmyesque), on comprend que Camille et Björk n’ont rien inventé. La différence essentielle étant que l’artiste dont on parle ici n’a jamais effleuré le monde de la pop. Sa musique est bien trop intense pour être diffusée à quelconque station de radio (dare !). Mais quiconque suit la carrière d’Iva Bittová sait à quel point son œuvre est constituée de moments frisant parfois l’agression (par l’intensité de la livraison) côtoyant d’autres d’une infinie beauté. Les deux extrêmes se retrouvent parfois côte à côte dans le même morceau (Melismantra).

Ce concert met également en vedette le clarinettiste Ziporyn, un Américain de Chicago qu’on a entendu avec Bang on a Can depuis 25 ans et qui démontre sa virtuosité sonore sur Short Walk : il tire de son instrument des sons presque percussifs. Des sons étonnants ! Plus discret est le guitariste Brooklynois Gyan Riley, équilibrant le trio.

Mon plus beau souvenir musical d’Iva Bittová demeure ce merveilleux album qu’est « Svatba », créé en 1987 en étroite collaboration avec l’incroyable batteur qu’est Pavel Fajt. Un disque sur lequel il faudra revenir un de ces quatre !

- Desc. : Musique actuelle
- R.S.V.A. : Jean Derome, Fred Frith, Diamanda Galas

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0