[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > B > BIRD, ANDREW

Noble Beast

BIRD, ANDREW

Fat Possum

mercredi 11 mars 2009, par Nicolas Pelletier

(4/5) Le magnifique chanteur originaire de Chicago, Illinois, nous revient avec un 5e album solo fortement teinté de folk des années 60. Belles mélodies, douce voix, guitare acoustique bien présente : on se sent vite projetés dans un univers semblable à celui de Donovan (Natural Disaster), de Crosby Stills & Nash ou de Tim Buckley (le père de Jeff). Bird avait également publié 3 albums en tant que meneur du groupe Bowl Of Fire, entre 1998 et 2001.

Habile siffleur (et il le démontre dès le début du disque sur Oh No) et violoniste (et il le démontre sur la dernière pièce On Ho), Bird ne tapisse toutefois pas sa musique de ces instruments. Le violon est présent mais au second plan. Peu de scie musicale et de variété de ce type. C’est davantage la voix et la guitare qui prennent les devants sur « Noble Beast », ce qui retire un peu de l’originalité qui le distinguait des autres songwriters folk, mais aide aussi à s’en tenir aux chansons. La qualité de ses chansons, par ailleurs, n’en souffre pas. Les mélodies sont habiles, pas nécessairement faciles d’approche à la première écoute, mais la façon qu’a Bird d’étendre vocalement son spleen en étirant les syllabes captives (The Privateers) captive à prime abord. Après quelques écoutes, certaines pièces sortent du lot, comme c’est le cas sur chacun des albums d’Andrew Bird. Il s’éloigne aussi, le temps d’une pièce, dans un style plus soft pop dans la lignée de Belle & Sebastian.

Depuis mars 2008, Bird a participé au blogue « Measure for Mesure » sur le site Internet du New York Times. Il y a dévoilé les différentes étapes de la production de son plus récent album et a même partagé certains extraits en ligne. Bird a un pedigree musical davantage issu de l’univers classique et jazz. Plus jeune, il avait déclaré qu’il trouvait le rock indépendant « boring and repetitive ». Il admet mieux le comprendre aujourd’hui…

Bird sera en concert à Montréal le 4 avril prochain. Si je me fie à son spectacle à La Tulipe en 2005, il donnera encore une fois un excellent spectacle : intense, généreux, riche en sonorités et en émotions.

- Desc. : Folk- R.S.V.A. : Grant Lee Phillips, David Dondero, Ed Harcourt

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0