[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > B > BIDINIBAND

The Land is Wild

BIDINIBAND

Pheromone/Universal

mardi 25 août 2009, par Jean-François Rioux

(2.5/5) Bidiniband est le projet parallèle de Dave Bidini, chanteur et guitariste pour le groupe canadien Rheostatics. Son groupe n’ayant jamais vraiment eu de gros succès au pays, il en prend congé le temps d’offrir un album plus intime et curieusement beaucoup plus agréable.

Lors d’une première écoute rapide, on y entend un groupe qui a le potentiel de jouer dans les radios commerciales, mais avec cette touche de rock indépendant fort présente, cela ne se produira pas au Québec. Après de multiples écoutes, plusieurs morceaux restent en tête (Desert Island Poem, Memorial Day, We Like To Rock, Song Ain’t Any Good). Bidiniband mélange le rock contemporain avec un rock alternatif bien mature qui laisse entendre un sourire. La majorité des musiques de The Land Is Wild est à saveur acoustique avec en boni des guitares plus stridentes, héritage canadien de notre Neil Young.

Les meilleures pièces sont au début de l’album alors que certaines tentatives de musique progressive comme sur la pièce titre n’ont définitivement pas le charme et le charisme des pièces plus pop/naïve. Sur le premier album de Bidiniband, on entend le son des groupes canadiens ; il faut croire que ce son s’entend. On l’entend aussi dans les paroles, que ce soit des textes sur Québec ou même sur les chutes Niagara, la visite guidée a bel et bien lieu (pourtant aucune subvention de patrimoine Canada n’est apparente). Bref, un beau début d’album pour une suite trop inégale.

Un joli petit album qui ne casse rien et qui passera sans aucun doute totalement inaperçu. Le fait que le groupe ne bénéficie d’aucune étiquette de disque de renom leur nuira à se rendre chez un disquaire.

- Desc. : Rock/Country-rock des prairies.
- R.S.V.A. : R.E.M.., Steve Wynn, Barneked Ladies

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0