[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > B > BEIRUT/REALPEOPLE

March of the Zapotec/Holland

BEIRUT/REALPEOPLE

Pompeii

lundi 23 mars 2009, par Jean-François Rioux

(2.5/5) Après deux magnifiques albums (Flying Club Cup, Gulag Orkestar) acclamés par tous les médias, le jeune virtuose Zach Condon nous revient avec un concept a priori fort intéressant de deux mini albums réunis dans un seul packaging.

March of the Zapotec est une idée bien originale. Condon a pris son sac à dos et est parti quelques temps au Mexique enregistrer avec le Jimenez Band, des musiciens traditionnels de l’endroit, avec qui ils ont, avec l’aide d’un interprète, composé et travaillé sur des idées du jeune compositeur. Le résultat peut être décevant à la première écoute, puisque Condon s’est payé un petit cadeau et laisse énormément de place à la fanfare mexicaine. Avec un peu de recul, l’idée est belle et la musique est agréable et on y trouve un mélange de mélancolie et de soleil qui donne un son un peu plus mexicali à Beirut que son traditionnel folklore des pays de l’est.

Realpeople est son projet électronique, un peu comme ce qu’il faisait avant de former Beirut de sa chambre. Le nom du mini album qui porte aussi son titre (Holland) est un contraste énorme avec le premier mini album. Bien entendu, côté musical, c’est différent. Par contre, la voix de Condon reste unique et si douce pour les oreilles. La première pièce est un petit bijou de électro-pop qui se nomme My Night With The Prostitute From Marseille. Par la suite, le jeune chanteur expérimente ce que les maniaques de Beirut adoreront mais que les petits nouveaux n’aimeront sans doute pas, puisque les pièces qui suivent sont moins accessibles, certaines étant même plutôt atmosphériques (Venice). Le tout se termine avec une affreuse composition dance qui se nomme No Dice, que j’aurais personnellement gardé pour moi.

Finalement, malgré quelques bons morceaux, est-ce que le prix en vaut le coup ? Les grands fans aimeront sans aucun doute, mais tous préféreront leurs « vrais « albums ». Disons que ce ne sera qu’un petit bonbon avant la parution du troisième disque du groupe.

- Desc. : Mexi-pop / Electro-pop
- R.S.V.A. : Calexico, A Hawk And A Hacksaw, Postal Service

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0