[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > B > BEACH HOUSE

Bloom

BEACH HOUSE

Sub Pop

mercredi 4 juillet 2012, par Jean-François Rioux

(4/5) Ce n’est pas la première fois qu’on utilise le terme « suite logique » et avec Bloom vous l’entendrez souvent. Puisque pour leur 4ième album le duo américain a décidé de poursuivre dans la même veine que leur précédent album Teen Dream plutôt que d’innover.

Si celui-ci ne prouve pas la surprise qu’avait créé le précédent album, il poursuit tout de même admirablement le travail avec une musique aussi mélodieuse et accrocheuse. Leur musique, quoique calme et rêveuse, plaît dès les premières écoutes et à chaque écoute on peut y découvrir des subtilités et apprécier encore plus chaque pièce.

Cette fois, le groupe n’a pas accompagné son album d’un DVD, mais il ne fait aucun doute qu’ils produiront plusieurs vidéos pour les chansons de Bloom.

Beach House ne réinvente pas la musique, par contre il innove énormément dans le son de la musique dream pop, incorporant des sons atmosphériques à leurs pièces pop et mélancoliques. Mélancoliques mais tout de même colorées par une certaine beauté fascinante, lumineuse.

Chaque morceau est tellement fort qu’il est difficile d’en choisir un supérieur à un autre, certes la pièce d’introduction « Myth » donne une bonne idée de la sonorité du groupe mais sans aucun doute les « Lazuli » et « Troublemaker » dégagent plus de magnétisme. La pièce cachée est aussi formidable, mais il faut écouter du silence ou avancer le dernier titre si on ne veut qu’écouter celle-ci. Une chanson cachée c’est un peu 1990, non ?

L’orgue ainsi que les claviers sont toujours aussi dominant, ils nous font presque croire que la musique d’église pourrait être incroyablement ingénieuse si elle le voulait vraiment.

- Desc. : Dream pop cabaret
- R.S.V.A. : Still Corners, Broadcast, Low

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0