[] [] [] [] [] []

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > B > BAYSIDE

Bayside

BAYSIDE

(Victory)

mercredi 13 juin 2007, par Alexis Charlebois-Laurin

Je m’étais vraiment préparé à entendre un des albums les plus ennuyants de tous les temps. Vraiment ! Après tout, leur premier album sur Victory, Sirens and condolences, était d’un ennui mortel. Totalement impossible pour moi d’en apprécier une seule note. Alors c’est difficile de dire d’où viennent soudainement ces guitares accrocheuses et cette voix intéressante d’Anthony Raneri. Peut-être que l’addition de Nick Ghanbarian, anciennement de The Movielife, y est pour quelque chose dans cette transformation, mais chose certaine, on a ici droit à un bon album pop-punk avec une attitude un peu « dark ». Les arrangements de guitares sont lents, langoureux et mélodiques à la fois sur la majorité des pièces et la voix s’y mêle très bien. La première pièce est toutefois beaucoup plus rapide et nous rappelle l’intensité que Kris Roe donnait à ses chansons sur les premiers albums de The Ataris. Plusieurs personnes ne retrouveront en ce groupe qu’une pâle imitation de ce que tellement de formations ont déjà fait dans un style musical déjà largement exploité, mais il y a vraiment plus à travers cet album. Vous pourrez même sentir une touche de Weezer sur le morceau We’ll be O.K. Agréablement surpris.

- Desc. : Pop-punk
- R.S.V.A. : The Ataris, Straylight Run, Weezer

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0