[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > B > BAKER, AIDAN + TIM HECKER

Fantasma Parastasie

BAKER, AIDAN + TIM HECKER

Alien8

lundi 16 février 2009, par Jeff Bugz

(3/5) À priori, une fois installé dans votre iPod ou autre lecteur, vous ferez peut-être le saut en remarquant que ce disque contient 66 morceaux. En vérité, plusieurs pièces sont divisées en de nombreuses plages pour une raison inexplicable. Par contre, le disque est totalement fait pour une écoute intégrale puisqu’il s’agit d’une longue improvisation entre les deux célèbres musiciens.

Aidan Baker, mieux connu sous le pseudonyme de Nadja, est celui qui amène la délicate guitare, quelques effets, et parfois, des drones atmosphériques. Le Montréalais Tim Hecker, plus connu pour son talent de manipulateur sonore, ajoute ses électroniques et effets pour compléter à merveille la chimie et collision musicale des deux styles.

Les deux artistes sont très productifs, parfois les plus productifs, ont tendance à faire les choses un peu trop rapidement, mais dans ce cas-ci, tout semble bien fait : on y ressent même une certaine passion pour leur art aussi minimaliste qu’il peut être. Baker n’hésite pas à faire sortir ses gros sons de guitares, mais cette fois-ci, au lieu d’être en avant-plan, elles sont enfouies dans le mix. Le résultat final est clairement accessible, mais reste tout de même expérimental, ambiant, atmosphérique et comparable à une toile. Une toile où la musique est en arrière-plan : on y retrouve en avant-plan les vagues, les interférences et les imperfections sonores.

Le projet est assez agréable pour en demander plus, mais n’hésitez pas à plonger dans leur carrière séparément, les deux artistes ont un bon nombre de disques accumulés depuis les quelques dernières années. En fait, Aidan Baker a un nombre légèrement épeurant de parutions jusqu’à ce jour.

- Desc. : Drone experimental
- R.S.V.A. : Stars of the Lid, Mitchell Akiyama, Thisquietarmy

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0