[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > B > AARON BOOTH

Our Last Escape

AARON BOOTH

Endearing

mardi 11 janvier 2005, par Nicolas Pelletier

La plus récente découverte que nous propose le toujours mélodique label Endearing est celle d’Aaron Booth, un jeune auteur-compositeur-interprète à lunettes (et à cravate !), originaire de Calgary et maintenant basé à Toronto.

Avec ce second album, Booth nous présente une pop très propre, assez accrocheuse, qui rappelle autant l’œuvre d’un Ron Sexsmith par la sensibilité exprimée, que Sloan, par son côté « rock cool ». S’exprimant sur les thèmes de l’amour, de l’exil et de l’ennui, Booth est un véritable troubadour moderne, à facture rock. Il touchera celui et celle qui a besoin de quelques bons mots, placés au bon moment. Multi instrumentiste sur disque, il s’entourait des membres de Snailhouse et des Weakerthans lors de ces deux plus récentes tournées canadiennes. Après avoir longtemps travaillé seul sur des enregistrements « maison » sur bandes (il en aurait plusieurs kilomètres à son actif !), Aaron Booth a visiblement atteint une maturité musicale, une certaine « zone de confort », où on le sent à l’aise dans un cadre pop simple et sans surprise, jouant plutôt la carte de la qualité que de l’originalité. Tous les morceaux sont solides, intéressants, accrocheurs, même si pas très surprenants.
- Desc. : smooth melodic pop
- R.S.V.A. : Sloan, Ron Sexsmith, Andrew Vincent

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0