[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > A > MICHEL AKIYAMA

Hope that lines don’t cross

MICHEL AKIYAMA

(Substractif)

janvier 2002

La lumière s’active au bout de la bande passante. Un réseau simple porté par la vague électronica actuelle et où parfois les pulsions dub s’adonnent à l’exercice de collision formant une musique à la fois très chaotique et structurée. Structurée par les rythmiques dub que l’on oublie facilement lorsque s’y intègre, au fur de l’évolution des pièces, des bruits formant l’ossature de l’arrière-plan. Akiyama prend position dans un environnement inter dimensionnel en pleine évolution. Depuis la parution d’albums sur son étiquette Intr_version, le Montréalais approfondit ses structures. Un tout bien défini et réfléchi. Tel est le cas sur " Palindrone 1. " où un sentiment de déjà-vu nous imprime le cerveau à mesure que la pièce évolue. " named after the chorus " demeure la pièce la plus rythmée. Intéressant ! (7.5/10)
- Desc. : électronica
- RSVA. : Tomas Jirku, Francisco Lopez, Vladislav Delay

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0