[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

How Will You ?

AZITA

Drag City

lundi 4 mai 2009, par Nicolas Pelletier

(3/5) La magnifique voix douce et aérienne d’Azita Youssefi est un délice. On y sent beaucoup d’émotion mais aussi du caractère. Un habile mélange de beauté mélodique et de mélancolie. Sans jamais tomber dans l’excès au niveau mélodramatique, le 3e album solo d’Azita s’étend confortablement dans l’espace sonore, parfois avec douceur, parfois avec un brin de tristesse.

On écoute Azita comme on écoute des auteures-compositeurs-interprètes dans la lignée de Beth Orton (Away), de Marianne Faithful ou de Keren Ann. Une touche de Patti Smith peut également être décelée à la fin de l’album lorsque le ton est moins pop (Come William). L’artiste de Chicago (Illinois) a aussi publié un album sous le nom « AZ », ainsi qu’au sein des Bride of No No (deux albums entre 2000 et 2003) et des Scissor Girls (à ne pas confondre avec les Sisters, entre 1993 et 97).

Le piano prend une place prépondérante dans la musique accompagnant la voix d’Azita. Sur How Will You ?, la progression d’accords est très similaire à celle du Harvest Moon de Neil Young. Sa voix reste toutefois dans la gamme vaporeuse à la Keren Ann ou Hope Sandoval. Le style musical d’Azita demeure quand même assez conventionnel (Laughter Again). C’est de la pop intime piano/voix avec légers accompagnements de batterie et de basse. Une discrète guitare électrique pointe parfois le bout de son nez… Tout l’accent est mis sur la composition, le chant et les airs mélodiques.

Vers la fin, l’album s’épuise malheureusement. Le manque de mélodies dominantes dans la seconde moitié du CD le rend moins spectaculaire, moins accrocheur. Il reste qu’Azita Youssefi possède un beau talent. Avec de bonnes chansons, elle se fera remarquer de nouveau.

- Desc. : Soft pop
- R.S.V.A. : Beth Orton, Marianne Faithful, Keren Ann

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0