[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > A > ARTHUR, JOSEPH

The Graduation Ceremony

ARTHUR, JOSEPH

Lonely Astronaut

vendredi 9 décembre 2011, par Nicolas Pelletier

(3/5) Le rockeur original new-yorkais s’est soudainement assagi sur ce 8e album studio. Il est passé d’un rock à riffs semblable à celui des Rolling Stones à un doux folk acoustique qui rappelle Bon Iver (Out on a Limb) et encore plus Daniel Lanois (sur la très belle Horses). Oui, vous avez bien lu ! Le changement est drastique, mais réussi ! Ce nouvel album du prolifique artiste (qui est également peintre reconnu) rejoindra un public différent sans trahir les fans de la première heure.

Découvert par Peter Gabriel au milieu des années 90, Arthur sort quelques bons albums sur étiquette Real World, dont Come to Where I’m From, co-réalisé avec T-Bone Burnett et Tchad Blake. En 2006, il fonde son propre label, Lonely Astronaut Records. Originaire d’Akron en Ohio, il a grandi à Atlanta, en Géorgie. Il a maintenant 40 ans.

On se rappellera que Joseph Arthur est l’un des pionniers du loop. Seul sur scène, dès les années 1999-2000, il enregistrait de courtes séquences lui-même pour les faire jouer en boucle (looping) et créer une rythmique, que dis-je pour créer une duplication de lui-même en direct et s’inventer devant nos yeux son propre groupe virtuel. De plus, on a ici un très solide auteur-compositeur-interprète. Arthur sera en concert au Théâtre Corona le 1er décembre. Soyez-y : il y vend habituellement sur place l’enregistrement du concert auquel vous venez tout juste d’assister.

- Desc. : Folk émotif
- R.S.V.A. : Bon Iver, Daniel Lanois, R.E.M.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0