[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > A > ARTHUR AND YU

In Camera

ARTHUR AND YU

(Hardly art)

dimanche 11 novembre 2007, par Jean-François Sénéchal

Ayant tout récemment assuré la première partie d’Iron and Wine à Montréal, la formation de Seatle Arhtur and Yu présente, avec In camera, son premier disque en carrière. Marquées par des structures simples et un rythme le plus souvent alangui, les pièces de l’album suggèrent un univers vaporeux et des états de conscience légèrement altérés. Mais pas de drogues dures ici, avec leur lot de crispations sonores, uniquement des drogues douces, avec leurs mélodies confortables. Tambourin, xylophone, cloches et autres instruments à percussions viennent fréquemment étoiler les compositions et leur apporter une apesanteur éthérée. La voix toujours en écho ou autrement filtrée du chanteur Grent Olsen appuie la dimension ouverte et spatiale des pièces. L’album évoque The Velvet Underground (époque album éponyme), ou encore d’autres formations davantage « dream pop », d’hier ou d’aujourd’hui. Entre rock planant et folk lo-fi, leur travail rappelle aussi celui, plus récent, de The Skygreen Leopard. Mais en moins éclaté. Les deux principaux membres de la formation, Grant Olsen et Sonya Westcott, mêlent souvent leurs voix pour de beaux effets harmoniques. Des guitares décontractées, électriques ou acoustiques font le reste. Voici un album détendu, fait entre amis, dans un salon enfumé, avec des sourires et aucune autre prétention que celle de se faire plaisir.
- Desc. : Folk éthéré
- R.S.V.A. : Mazzy Star, Skygreen Leopards, The Velvet Underground

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0