[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > A > ARNAUD, ERIK

L’Armure

ARNAUD, ERIK

Monopsone

jeudi 7 avril 2011, par Nicolas Pelletier

(3/5) EriK Arnaud, ex-Mister Butterfly mais également acteur, ingénieur du son pour Florent Marchet, bassiste et remixeur sous le nom Torino DJs, commet un troisième album solo avec un opus à mi-chemin entre spoken word d’ambiance dans la veine des Bashung ou Fred Vidalenc et pop originale et bien ficelée à la JP Nataf.

Le gars sait écrire. Sur Cheval, il écrit sa prose au féminin, comme s’il récitait une lettre de la main d’une femme qui l’a quitté et qui lui envoie sa frustration par écrit. Arnaud utilise davantage de claviers (Nous sommes), enrobant sa pop à quelque part héritée d’Etienne Daho à la différence que le musicien raconte des tranches de vie beaucoup plus intimes (Rue de Parme). Là où le bât blesse, c’est dans l’espèce de malaise qu’on sent tout au long de l’album. Soit la mélodie est ordinaire (no 2) et le chant est bien livré, soit la mélodie et les arrangements sont super accrocheurs, mais le texte est très ordinaire : il est tellement dommage que Roccoco ait un refrain aussi moche au niveau du texte parce que c’est le genre d’air que les fans auraient pu fredonner. Dans un style musical voisin, l’excellent JP Nataf a lui réussi à produire une pop haut de gamme tant à la mélodie qu’aux textes.

Arnaud avait publié le précédent album il y a de ça huit ans, intitulé « Comment je vis ». Il faut remonter à 1998 pour retracer son tout premier album, « © 1998 Amerik », publié sur le petit label indépendant Aliénor Records, basé à Bordeaux. Il a récemment partagé la scène de ses collègues de « label » Laudanum. Arnaud explique son rythme lent à l’attention qu’il porte à ses deux jeunes enfants, nés en 2002 et 2004, et à la vie de famille qu’il semble gérer avec sérénité. Il a aussi lancé un EP, en 2009, disponible gratuitement sur son site http://erikarnaud.com/discographie.php .

Notons qu’il fait partie d’un collectif de création musicale appelé Nodiva qui allie chansons (paroles, compositions, arrangements), à la réalisation, aux musiques de film, aux performances à la croisée de la musique et de la littérature. Ses complices dans cette démarche artistique globale sont l’écrivain Arnaud Cathrine, le chanteur Florent Marchet, et la chanteuse Valérie Leulliot (Autour de Lucie). En tant qu’acteur, il a croisé les parcours de Béatrice Dalle, Guillaume Depardieu et Léo Carax dans le film « Process » de CS Leigh.

Bref, on a là un artiste au potentiel intéressant, mais qui n’a pas vraiment mis le doigt dessus jusqu’ici. L’Armure n’est pas mal, mais pas aussi bon qu’il aurait pu l’être.

- Desc. : Pop lyrique
- R.S.V.A. : Fred Vidalenc, Martin Léon, JP Nataf

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0