[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > A > ARBOURETUM

Song Of The Pearl

ARBOURETUM

Thrill Jockey

mercredi 15 avril 2009, par Nicolas Pelletier

(3/5) Le rock lourd mais jamais agressif de ce band de Baltimore, au Maryland, est généreux en guitares électriques distorsionnées. On en compte deux voire trois. Elles sont dominantes tout au long du nouvel album du quatuor. La ligne mélodique du chant n’est pas toujours très riche, ce qui explique sans doute qu’on ait préféré garder les guitares à l’avant-plan. La richesse des rythmes et les différentes sonorités des guitares conservent l’intérêt de l’auditeur.

Le guitariste et chanteur Dave Heumann, le bassiste Corey Allender, le batteur Daniel Franz (aussi membre de Beach House) et le guitariste Steve Strohmeier ont enregistré leur 3e album chez Rob Girardi. Formé en 2002, le groupe a vu passer plusieurs musiciens autour de Heumann.

On passe d’un rock 70s à la Black Sabbath des débuts (Infinite Corridors) à du rock légèrement grunge à la Mudhoney ou Temple of the Dog, en plus relax (False Spring). Des morceaux plus lents, comme Another Hiding Place, laissent une plus grande place à la chanson, sans toutefois oublier les fameuses guitares, un peu comme dans les premiers albums de Neil Young avec Crazy Horse.

Plusieurs titres débutent avec des motifs de guitares arpégées, ce qui adoucit le tout (Song Of The Pearl). Souvent, les morceaux s’intensifient à partir de la moitié de la chanson et les guitares prennent du galon. Le talent d’Arbouretum est de ne pas sombrer dans les clichés du heavy rock ni de la power ballade. Ils entretiennent un côté sombre qui les sauve. Certaines critiques parlent de « doom folk », une image assez juste, bien que tout soit électrique sur ce disque. Sur Thin Dominion, c’est la batterie, ouverte et groovante, qui enrichit définitivement le riff plutôt classique et la voix très « seventies » de Heumann.

Fans de guitares électriques livrées avec distorsion mais aussi avec goût, Arbouretum vous plaira sans aucun doute. Ils tournent sur la côte est américaine jusqu’en juin.

- Desc. : Classic-rock alternatif
- R.S.V.A. : American Music Club, Bonnie ’Prince’ Billy, Neil Young & The Crazy Horse

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0