[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > A > APPLIANCE

Re-conditioned

APPLIANCE

RROOPP

mardi 5 octobre 2010, par Olivier Boivin

(2.5/5) Pour ceux qui n’ont jamais entendu la formation britannique Appliance auparavant, rassurez-vous tout de suite, il y en a d’autres… C’est qu’après avoir écouté leur compilation Re-conditioned, comprenant 3 disques, qui sont respectivement intitulés BBC Peel sessions, B-Sides et Early eps, et totalisant 44 pièces, le silence nous donne des ailes. Nous reprenons vie après être tombé délicatement six pieds sous terre. Trop souvent, le chanteur semble sur le point d’être à l’agonie. Or, la frénésie passionnée du groupe nous plonge dans un état étrange, c’est-à-dire entre le « zombisme » et la curiosité des sons.

Initialement formé par des amis d’école, dont James Brooks à la guitare et à la voix, David Ireland à la batterie et Stuart Christie à la basse, Appliance change de bassiste en court de route par Michael Parker, lorsque Stuart Christie se dirige en carrière solo avec le projet Harmony 400.

Si l’on se fit uniquement à la voix sans chercher plus loin, on tombe dans l’obscurantisme. Heureusement, en cours de route, les sons frénétiques des courts-circuits électroniques viennent enterrer le chanteur la plupart du temps, ce qui peut rassurer. L’autre côté de la médaille est qu’Appliance garde l’idée d’incarner un groupe hors des sentiers battus, réellement dans l’innovation et concrètement dans la différence. Autre point positif, c’est la sélection des plages, qui fournit des textures fortes et profondes. Il est presque impossible de se souvenir des pistes, même après quelques écoutes. Ce don de ne rien offrir gratuitement à nos tympans mérite probablement une bonne main d’applaudissement, encore faut-il se sentir apte à accepter la voix irritante et l’atmosphère défaitiste qui semble faire partie du cœur de la formation.

La pièce la plus agréable restera Ursa Major, malheureusement l’une des plus courtes, qui semble tout droit sortie d’un film d’espions chinois en motocyclette. Voilà une bonne preuve que l’originalité n’est pas forcément attrayante, mais que le mérite se gagne à force de travailler.

- Desc. : Post-rock kraut-rock expérimental
- R.S.V.A. : Fridge, Stereolab, Neu !

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0