[] [] [] [] [] []

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > A > APPLIANCE

Imperial Metric

APPLIANCE

(Mute/Fusion III)

janvier 2002

image 174 x 150Troisième parution majeure, deuxième album complet, 12 pièces totalisant 58 minutes, faisant suite à l’efficace " manual " paru en 1999 et au " six modular pieces " EP de l’an dernier. " Imperial metric " est un disque que l’on peut mieux apprécier en ayant déjà écouté les deux premiers où l’on pouvait ressentir la dynamique des vieux disques de Stereolab. Sur le dernier, c’est à Arabstrap que l’on peut aussi faire allusion ; la vraie batterie ayant été remplacée par une boîte à rythme. L’album est beaucoup plus lent, plus atmosphérique dans son ensemble. Le groupe évolue vers de nouveaux horizons, le chanteur James Brooks s’époumone de façon encore plus nonchalante. La présence de pièces instrumentales permet à l’œuvre de mieux respirer dans son ensemble et ces dernières subissent, elles aussi, "l’effet atmosphérique". Cependant, quelques chansons se terminant subitement en " fade out " nous donnent l’impression qu’elles sont inachevées. En ce monde devenu aussi familier avec l’échantillonage, le groupe a cru bon de mentionner que tous les échantillons présents provenaient d’eux, ce qui n’est pas banal du tout à mentionner. Une évolution donc avec "imperial metric ", un bon mélange d’alterno linéaire et d’électronique programmé intelligemment.(8.5/10) AL
- Desc. : Rock Analogue Linéaire
- R.S.V.A. : Stereolab (Début), Arab Strap, New Order

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0