[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Les derniers modèles de la mode masculine

ANDRÉ

(Bézérine)

samedi 26 août 2006, par Nicolas Pelletier

Se présentant comme un groupe « pop brun », André créé des attentes du côté de la grasse rigolade pour ce premier album. Leurs textes n’ont ni queue ni tête (« Elle est Électro-Lise/Je ne suis qu’une chanson/Elle entend le son en ton sur ton/Des avions foncent dans mon pare-brise » lancent-ils d’entrée de jeu…), mais on ne peut comparer leur humour à celui des Denis Drolet ou des Chick’n’Swell. Certains titres les rapprochent davantage des Trois Accords (comme l’efficace Yolande Wong). On ne rit pas si souvent que ça avec André… Ceux dont la carrière a débuté par la bande sonore d’un film étudiant ont peut-être pris goût au jeu, en enregistrant avec Éric Goulet (Les Chiens) et Jérôme Boisvert (Les Trois Accords). L’influence de Goulet est d’ailleurs palpable lors des moments plus lents (Comptoir postal, Plus rien à faire), sans pour autant tomber dans la déprime de Monsieur Mono. L’auditeur (et le groupe ?) se retrouve entre deux chaises. Devrait-on prendre André au sérieux ? NP

- Desc. : Pop rock
- R.S.V.A. : Les Trois Accords, Les Dales Hawerchuk, Gwenwed

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0