[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > A > AMESOEURS

S/T

AMESOEURS

Profound Lore

samedi 18 avril 2009, par Yannick Valiquette

(3/5) Au début, on lui cherche des excuses. Peut-être que les attentes étaient trop élevées ? Peut-être faut-il lui accorder plus de temps ? Et si on ne l’écoutait pas au bon moment ? Enfin, il se peut que ce soit nous qui soyons dans le tort et que nous ne comprenons tout simplement rien. Au bout du compte, on a beau chercher toutes les raisons du monde, la conclusion reste la même : Amesoeurs déçoit.

Remarquez, déception ne veut pas nécessairement dire mauvais. L’alternance de black métal et de post-punk à la Joy Division fait toujours son effet et certaines pièces comme Heurt ou Au crépuscule de nos rêves sont tout aussi poignantes que ce que l’on retrouve sur leur EP Ruines humaines (2006). Seulement, ce premier album complet laisse paraître des faiblesses qu’un simple EP de trois titres ne pouvait dévoiler. Avec une réalisation plus lisse et l’omniprésence un peu lassante de la voix nonchalante d’Audrey S., le groupe Français d’Avignon semble avoir du mal à nous transmettre le côté malsain qu’il veut véhiculer. La voix torturée de Neige vient un peu noircir l’ambiance le temps de trois pièces et Audrey se permet de délirer sur deux autres, mais il reste que les moments forts se trouvent entachés par d’autres beaucoup plus faibles, comme Video Girl, qui frise l’embarras.

Malheureusement, il sera impossible de savoir ce qu’Amesoeurs aurait pu accomplir à partir de ce premier effort, puisqu’il s’est dissous tout juste après son enregistrement. C’est dommage, car même s’il est loin d’être parfait, on sent bien que le groupe flirtait avec quelque chose de grand.

- Desc. : Post-Punk, Black Metal/Pop shoegaze
- R.S.V.A. : Alcest, Katatonia, Lifelover

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0