[] [] [] [] [] []

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Some Echoes

ALOHA

(Polyvinyl)

samedi 18 août 2007, par Arnaud Cordier

Souvent, je l’avoue, je parcours rapidement les pièces d’un album avant d’entrer officiellement en contact avec la musique, juste pour me donner le ton et voir à quoi m’attendre. Pour ce quatrième album, Aloha commence mollement et place sa pop gentille et mélodieuse à souhait dans le « bof », de prime abord. La suite sera par contre de bon aloi, le quatuor de Cleveland oubliant tout d’abord ses débuts discographiques emo-pop-rock pour boutonneux nostalgiques, et ensuite, ayant le bon goût de faire monter en technique, clarté et finesse ses compositions. Avec la voix à la douceur irréprochable de Tony Cavallario, de très belles harmonies et le petit plus qui vient faire pencher la balance, tout le mal qu’on pourrait souhaiter à Aloha serait de prendre le chemin d’un certain Death Cab….
- Desc. : Indie pop
- R.S.V.A. : Death Cab For Cutie, Macha, Mates of State.

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0