[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > A > ALICE IN CHAINS

The Devil Put Dinosaurs Here

ALICE IN CHAINS

Capitol/EMI

mercredi 21 août 2013, par Nicolas Pelletier

(4/5) Groupe phare des années 90 aux côtés des Pearl Jam, Nirvana, Mudhoney, Screaming Trees et autres Soundgarden, le groupe de Seattle (d’où autre ?) toujours mené par le guitariste Jerry Cantrell a perdu des plumes au fil des ans, négociant avec les problèmes de dépendances aux drogues dures de certains de ses membres. Leur bassiste des débuts Mike Starr en mourra en 2011 alors que leur chanteur original Layne Staley est mort d’une overdose en 2002 après une vie passée sur l’héroïne. Ils vendent tout de même 25 millions d’albums, dont 14 aux États-Unis, notamment grâce à « Dirt », paru en 1992.

Le cinquième album en carrière d’Alice in Chains, donc, débute en trombe avec Hollow, dont le mur de guitares et le riff simple, mais efficace nous relance directement dans le meilleur de ce que le grunge avait à offrir. Sur la pièce suivante, Pretty Done, la voix du nouveau chanteur William DuVall dispose de plus de place. Stone est une coche plus lente que les deux premières, mais encore dans le même moule. Au quatrième titre, Voices, Jerry Cantrell sort les guitares sèches et met de l’avant les belles harmonies vocales dont le groupe a toujours été capable. Cette ambiance plus détendue permet d’apprécier le jeu de basse de Mike Inez alors que le batteur Sean Kinney (seul autre membre depuis les débuts avec Cantrell) au style peu original, s’en tient à la base. Ce ne sont pas tous les titres qui sont intéressants : certains comme The Devil Put the Dinosaurs Here (quel étrange titre...) donnent un peu trop dans la redondance et n’amènent ni nouveauté ni énergie. Mais les gars nous réservent aussi une efficace mélodie sur Low Ceiling en fin d’opus… Dans l’ensemble, on a ici un très solide album qui mérite qu’on s’y attarde, pour peu qu’on aime le grunge ou le métal (le style qui les définit le mieux, selon Cantrell).

Alice in Chains a été formé en 1987 par Cantrell et le chanteur Layne Staley, qui allait influencer bien des jeunes musiciens. Le batteur Sean Kinney et le bassiste Mike Starr (qui a été remplacé en 1993 par Mike Inez qui fait toujours partie du groupe aujourd’hui) complétaient la formation en 1987. William DuVall, quant à lui, jouait avec le groupe Comes with the Fall avant de succéder au micro, suite au décès de Staley. C’est également lui qui chantait sur l’album d’AIC paru en 2009, « Black Gives Way to Blue ».

- Desc. : Grunge metal
- R.S.V.A. : Pearl Jam, Stone Temple Pilots, Mad Season

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0