[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > A > ALBARN, DAMON

Dr Dee

ALBARN, DAMON

EMI/Parlophone

lundi 18 juin 2012, par Jeff Bugz

(0.5/5) Plusieurs d’entre-vous le reconnaissez de nom, oui c’est bien le chanteur de Blur, The Good The Bad & The Queen ainsi que Gorillaz. Dr Dee est en quelques sortes sont premier album solo, mais ne perdons pas de temps à comprendre la complexité du projet, l’orientation ou le concept, allons immédiatement à la musique.

Cet insupportable album, qui pour certains était fort attendu, n’a rien à voir avec ce que les gens préfèrent de Albarn. Définitivement pas du rock alternatif, rien de catchy, rien d’expérimental, plutôt un album aux airs religieux/spirituel inquiétant style semi-moyen âge.

L’intro d’orgue nous laissait tout de même espérer autre chose que cela. Mais lorsque le second morceau débute (Apple Carts), les « alléluias », sons de guitare acoustique trop gentils, il ne manque qu’une chorale d’Elfs. Ne soyez surtout pas surpris d’entendre Gandalf y jouer de la flûte, après seulement quelques secondes. Malgré tout, la voix d’Albarn est belle, agréable et nous laisse croire que l’album s’améliorera tranquillement. Chose qui n’arrivera jamais.

Les chansons de lutins médiévaux s’enchainent les une après les autres avec des bouts d’opéra ou de chanteuses celtiques. J’imagine un vidéoclip atroce, sur le bord de l’eau avec une harpe, une hutte, un vieux devin, une marmite sur le feu, Bilbo le hobbit massant langoureusement Frodon torse nu pour l’occasion.

Soudain, j’ai un rire machiavélique, je ris beaucoup en pensant aux gens qui se procurent cet album en espérant avoir un sous produit de Blur ou de Gorillaz et qui se vomissent dans la bouche en entendant les premières notes de Dr Dee, sans aucun doute le pire album de 2012 jusqu’ici.

- Desc. : Celtique nouvel âge théâtral pop folk
- R.S.V.A. : La trame sonore du Seigneur des anneaux

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0