[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > A > AINSWORTH, LYDIA

Right From Real

AINSWORTH, LYDIA

Arbutus

vendredi 31 octobre 2014, par Émile Foucher

(4/5) Après avoir composé de nombreuses bandes originales de film, Lydia Ainsworth explore de nouveaux territoires orchestraux et électroniques inspirés d’ambiances visuelles dépassant les frontières de la réalité.

Voguant entre Montréal, New York et Toronto, Lydia Ainsworth a suscité l’attention de multiples publications branchées et respectées, suite à la parution d’un premier EP au début de l’été. Lors de son lancement pendant le festival Pop Montréal, c’est devant une Sala Rossa conquise et bondée qu’elle a présenté son très attendu premier essai.

Près de la communauté qui a vu naître les dernières sensations pop féminines de notre époque (les comparaisons avec Grimes, Purity Ring ou Bat For Lashes semblent inévitables), Ainsworth propose un univers unique et bien différent de ces homologues auxquels elle est (trop souvent) comparée.

Avec ses influences baroques et liturgiques, Right From Real, co-écrit avec le réalisateur indépendant Matthew Lessner, propose une pop orchestrale mêlant violons, harmonies vocales et électro minimaliste qui explore la thématique du rêve. Longtemps compositrice de bandes originales de films, Ainsworth nous plonge dans une ambiance cinématographique surréelle et riche en sonorités et en images.

Si Malachite et Holograms sont de véritables bombes pop accrocheuses, la richesse des compositions de Right From Real réside dans la retenue des ambiances sombres de Moonstone ainsi que dans la cohabitation des sonorités électro et organiques, menant à une montée des plus exaltante, pendant Take Your Face Off.

Sans tomber dans une grandiloquence pompeuse, l’imaginaire que propose Right From Real est riche et propose à l’auditeur une expérience dépassant celle de l’écoute. Pari réussi, donc, pour cette première incursion en territoire pop, d’une compositrice qui, espérons-le, n’a pas terminé de nous faire voyager dans un univers transcendant celui du réel.

- Desc. : Pop électro expérimentale, nu-wave
- R.S.V.A. : Fever Ray, Bjork, Grimes

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0