[] [] [] [] [] []

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

A la piscina

AIAS

Captured Tracks

mardi 30 novembre 2010, par Olivier Boivin

(4/5) S’il y avait un dieu de l’exotisme (dites-le s’il existe s.v.p.), je le louangerais pour l’immense privilège qu’il vient de fournir en cadeau auprès des humains. Expliquer tout le bonheur que le premier album d’Aias dégage serait bien, mais l’écouter sur « repeat » dans un bon système de son, c’est encore plus divin. Bien que le son d’enregistrement reste volontairement lo-fi, la langue et la façon de chanter ensorcellent instantanément. Seul le catalan (langue se rapprochant de l’espagnol) peut permettre autant de souplesse et de variations autour des mélodies toutes plus optimistes les unes que les autres.

Mené par 3 belles filles brillantes, le groupe, au départ, n’était qu’une blague dans un anniversaire. Puis l’idée se transforme en projet réel et Aias est né. A La Piscina, le titre du LP, est parsemé de romantisme accessible à tous sans exception !

Aias, c’est un trio musical aux tendances très fusionnelles. Les 3 membres chantent ensemble à l’unisson et jouent d’un instrument de musique en même temps. Gaia à la guitare, Laia à la batterie et Miriam à la basse. Dès le départ, l’excès de fougue s’élève ! Le style latin inspire à un point tel que l’on ne voit pas toute la vague hippie qui s’en dégage. C’est le temps de se laisser harmonieusement dorloter pendant 30 minutes, que l’on savoure comme une limonade glacée en pleine canicule. Ces jeunes filles débordantes de talent livrent en espagnol une musique pop-rock enivrante et parfois saccadée pouvant ressembler à un groupe punk asiatique. La recette précise est une cuillérée de « girl & flower power » à la Jefferson Airplane. Ajoutez un groupe comme The 5-6-7-8’s pour le côté pop sucrée, mélangez à du Abba pour la synergie, et le tour est joué ! La fête, les demoiselles d’Aias s’y connaissent. Elles savent le démontrer avec une aisance tangible époustouflante, à saveur « peace and love » des années 60. Tu Manes débute le disque de manière cohérente donnant l’envie de continuer l’écoute. Mon Inventat sort tout droit d’un vieux cabaret de Broadway, ce qui rappelle justement le choix d’étiquette, Captured Tracks, qui se trouve à Brooklyn, ce quartier mythique de New York.

Rassembleur, rempli d’espoir, A La Piscina accumule les qualités au fur et à mesure qu’il est dégusté. Éblouissant, enflammé et presque endiablé, il s’écoutera beaucoup cet automne/hiver, mais le froid revenu, rares sont ceux qui l’écouteront à la « piscina ».

- Desc. : Indie-pop rock lo-fi
- R.S.V.A. : Dum Dum Girls, Fastbacks, Belle & Sebastian

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0