[] [] [] [] [] []

SALON DU DISQUE ET DES ARTS UNDERGROUND DE MONTRÉAL

Accueil du site > Musique > A > A GUY CALLED GERALD

To All Things What They Need

A GUY CALLED GERALD

(!K7)

mardi 21 novembre 2006, par Arnaud Astreoud

Est-il nécessaire de présenter Gérald Simpson ? Celui qui a trimballé sa bosse dans pratiquement tous les mouvements de musique électronique et qui a fait émerger le drum & bass ? Ce grand Mancunien d’origine jamaïcaine est tout bonnement un saint père. Il a travaillé avec les plus grands : D. Bowie, H. Hancock, Tricky et j’en passe. Il a transfiguré la musique électronique de Détroit et de Chicago pour la modeler au format européen. Mais parlons plutôt de l’album. Plus nuancé, planant et intégré dans des restes de drum & bass, le son est là, énorme, porté par les voix d’Ursula Rucker ou Finlay Quaye dans des nappes évocatrices aux textures envoûtantes. Voilà, « that’s all folks » ! Je terminerai donc par ceci : A Guy Called Gerald, c’est l’histoire d’un mec qui va vous emmener rêver des nuits hypnotiques, chaudes et sexy dans des clubs londoniens jusqu’à l’extase.

- Desc. : Ambiant, drum & bass
- R.S.V.A. : Future Sound Of London, Orbital

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0