[]

Monogamies - Comment une chanteuse country a fucké ma vie sexuelle

Accueil du site > Musique > Z > ZOON VAN SNOOK

The Nutty Tree (Falling From)

ZOON VAN SNOOK

Mush

jeudi 16 juin 2011, par Olivier Boivin

(4/5) Est-ce une hallucination auditive que d’entendre autant de beauté ? Aucunement. C’est plutôt derrière le génie que se cache le pouvoir de Zoon van Snook, l’alias de Bristol Weirdsmith Snook Alec. Il est reconnu comme fournisseur d’échantillons numériques (enregistrés de lui-même) pour de nombreux groupes indie expérimentaux dans le sud-ouest de l’Angleterre. La collaboration s’étend très loin en comprenant des tournées nationales, des festivals et des perfos avec Skunk Anansie ou Klo I Am, pour ne nommer que ceux-là. The Nutty Tree, sorti sur étiquette Mush, est l’aboutissement d’une impressionnante aventure. Après son Interviews & Interludes, EP paru en 2008, c’est ici un premier album fort prometteur pour cet artiste influencé par un terme aussi vaste que l’harmonie, le tout présenté dans un rendu savoureux.

Chaque pièce semble bâtie sur des canevas solides et justifiés. D’une pièce à l’autre, on change de paysage complètement, tout en nous chatouillant les tympans. L’atmosphère est dégagée, elle rafraîchit par ses cloches, ses sons numériques minimalistes et dansants à la fois. Je savoure toutes les pièces, sans exception, ce qui est très rare. C’est sans arrêt un plaisir auditif, ressemblant à Boards of Canada pour ce qui de l’approche abstraite électronique sur certaines pièces. Aussi, Plainsong est la plage sur laquelle on se rappelle du bon vieux jeu vidéo Megaman. C’est une musique électronique de trèqualité que fait Zoon Van Snook sans compter les nombreux vidéoclips très surréalistes et humoristiques qu’il possède, notamment sur cet album, avec la deuxième pièce intitulée Cuckoo, qui nous présente en animation stop motion les déboires d’un robot urbain, errant la nuit ivre comme un clochard. Ayant trop bu, le robot vomit dans les ruelles des bas de coton. Zoon Van Snook est donc aussi imaginatif en musique qu’au niveau visuel.

Pour être bref, c’est un mélange de légèreté et d’absurdité loufoque. La musique de M. Snook est expérimentale mais les rythmes sont ancrés, ce qui procure beaucoup d’harmonie. Il n’y a aucun doute sur le fait que The Nutty Tree est un des albums intéressant cette année au niveau de l’exploration expérimentale électro.

- Desc. : Électro ambient-pop
- R.S.V.A. : Boards of Canada, Nosaj Thing, Pantha Du Prince

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0