[] [] [] [] [] []

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > Z > ZAMMUTO

S/T

ZAMMUTO

Temporary Residence

vendredi 4 mai 2012, par Nicolas Pelletier

(4/5) Ca prend un certain temps avant "d’entendre" The Books à travers le premier opus de l’une de ses têtes pensantes, Nick Zammuto. Mais c’est bien sa voix, sa basse et son style qui finit par émerger de pièces comme Idiom Wind, avec sa finale élégante. C’est bien son humour qu’on reconnaît sur le bref interlude Crabbin’.

Ce qui diffère beaucoup de l’œuvre patchwork des Books est l’aspect électronique que Zammuto épouse à bras le corps sur son premier opus solo. On y entend un peu de vocoder sur la pièce C 3PO mais au final, le résultat ressemble plus à du Yes époque « 90125 » que du Lill Wayne (fort heureusement !). Mais bon, ceux et celles qui, comme moi, sont allergiques de façon révulsive à ce gadget qui fait des voix de robots auront de la difficulté à digérer Too Late to Topologize, malgré le travail passionnant du batteur Sean Dixon. Dommage.

Les premières pièces de l’album sont très électroniques également, brouillant les pistes de l’héritage Books. Mais sur Zebra Butt, on retrouve une bonne dose de l’audace et de l’humour qui plaisait tant : basse funk, batterie enflammée, claviers et ordis cinglés, voix féminine stoïque... On a là un grand moment musical ! Le frère de Nick Zammuto, Mikey, occupe la basse alors que Gene Back joue de plusieurs instruments.

C’est tout de même dommage d’apprendre que The Books n’est plus. Il est vrai que la pertinence du groupe n’était plus la même depuis que des logiciels de collage (patchwork) musical devinrent accessibles au commun des musiciens, mais quand même, ce duo était l’un des plus originaux du début des années 2000. Zammuto revient donc à sa carrière solo, amorcée avant l’aventure des Books. Ce nouvel album n’a par contre rien à voir avec les deux premiers qu’il produisit en 2000 et 2001, qui étaient essentiellement des albums de musique ambiante.

- Desc. : Pop électro collage
- R.S.V.A. : The Books, Andrew Liles, Self

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0