[]

Les Criquets Crinqués (CISM 89,3 FM)

Accueil du site > Musique > Y > YOUNG RIVAL

Stay Young

YOUNG RIVAL

Sonic Unyon

vendredi 4 janvier 2013, par Marc-André Pilon

(3.5/5) J’avais découvert Young Rival il y a quelques années alors qu’ils assuraient la première partie d’un concert des Sadies au Club Lambi. Originaire d’Hamilton, le son du groupe semble les situer quelque part entre Brooklyn et Melbourne

Sur Stay Young , j’entends des relents des premiers albums de New Pornographers ou du rock dansant des années 80 avec des sons et des mélodies qui me font parfois penser à Elvis Costello. Le riff de Better Things To Do semble tout droit sorti d’un album d’Archie Bronson Outfit, alors que Lost aurait probablement joué dans les danses des écoles secondaires si elle était sortie en 1974.

La recette est simple, mais bien exécutée : des riffs de guitares accrocheurs, une section rythmique dansante et des mélodies vocales réussies. Le trio prouve que la power-pop bien exécutée demeure intemporelle et moderne en même temps ; et l’esprit de The Nerves se marie bien à celui de The Strokes.

Je ne m’explique pas toujours bien la raison, mais j’ai eu l’impression que Stay Young aurait pu faire figure de trame sonore pour un film de John Hughes si ce dernier était toujours vivant et faisait toujours des films d’adolescents.

- Desc . : Power-pop garage
- R.S.V.A. : The Strokes, New Porngraphers, Jesuslesfilles

Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0